Report des concours et plan de continuité pédagogique : les classes préparatoires scientifques adaptent leur formation aux mesures exceptionnelles de confnement

Paris, 26 mars 2020. Le report annoncé le 24 mars 2020 par la ministre Frédérique Vidal des épreuves de concours post-CPGE fixe un cap plus clair pour l'ensemble des candidats et leurs professeurs, estime l’Union des Professeurs des classes préparatoires Scientifiques (UPS). Dans l'attente d'éléments de cadrage du Service Concours des Écoles d'Ingénieurs (SCEI), les professeurs de classes préparatoires scientifiques sont mobilisés et mettent en place des dispositifs d'enseignement à distance adaptés à la formation et à la préparation aux concours, dans des conditions inédites.

En dépit d'un contexte incertain de reprise des cours en présentiel, les professeurs de classes préparatoires s'investissent au quotidien pour assurer leur mission de formation et accompagner les étudiants de CPGE. Assurer la continuité pédagogique participe, à travers les échanges à distance, à répondre à trois priorités :

  • préserver un lien social indispensable aux étudiants en cette période de crise ;
  • maintenir une activité régulière qui permet de rythmer les journées et de rassurer les étudiants ;
  • assurer la formation des étudiants de première et deuxième années et de poursuivre la préparation aux concours pour les étudiants de seconde année.

Les modalités de mise en œuvre diffèrent d'un lycée à l'autre, dépendent des équipements technologiques personnels des enseignants et s'adaptent de manière circonstanciée aux objectifs pédagogiques fixés par les équipes éducatives. La mise en place d'outils collaboratifs efficaces revêt ainsi différentes formes  : forums de discussion, classes virtuelles, classes inversées avec envoi de documents d'accompagnement, conception et partage de vidéos... Ces réponses multiples permettent la tenue de cours mais aussi de travaux dirigés, voire de travaux pratiques, en mode dégradé mais néanmoins opérationnel.

Ce fonctionnement temporaire n'est pas exempt de distorsions importantes. Un travail personnel à domicile et l'accès aux ressources numériques imposent aux étudiants de disposer par exemple d'un espace de travail adapté au sein du domicile familial, d'outils informatiques disponibles et d'une connexion internet stable.

Les circonstances actuelles demandent aux équipes enseignantes et aux étudiants de classes préparatoires des capacités particulières d'adaptation et de cohésion. L'engagement collectif est important, mais les conditions d'encadrement resteront soumises à l'évolution de la crise sanitaire qui touche de façon directe ou indirecte toute la population étudiante.